Rechercher
  • Nicolas FRANCK

mon chemin


le chemin que j'ai emprunté…D'ignorant à vivant

J'étais responsable d'entreprise, avait un agenda rempli, très pris socialement, avais un rôle ( ou me donnais un rôle) très important d'ami, de confident, de père, de mari, d'entrepreneur …Je ne lâchais rien de peur de m'écrouler… En réalité, je me sentais seul, isolé, incompris, tiraillé par mes peurs et par la culpabilité, je coupais très facilement le lien avec l'autre. Je me mettais très souvent en colère et j'étais très rancunier. J'ignorais en Vérité ma partie intérieure…

Et puis j'ai découvert ma vie intérieure, cet Etre qui se manifestait via ses émotions, ses ressentis, ses mal-Etre que je ne voyais pas ou faisait semblant de ne pas ressentir ( le " ça ira mieux demain"). Ayant l'impression d'avoir trouver le graal, j'ai donc pris le parti de me consacrer totalement à mon Etre, stoppant mon métier, me mettant au vert, pensant que la voie était par là. Je suis tombé dans l'autre extrême : je suis le Bien, je combats le mal, je juge la matière, l'argent, l'égo. L'égo est le diable, le tyran, le terroriste... J'ai pris conscience de mon mental, de mes jugements, de l'illusion dans laquelle je me mettais en coupant avec ma partie égoïque. Je me perdais et me déversais même, dans l'autre. J'étais l'émotion incarnée…Je fuyais en vérité la vie incarnée en me pensant au-dessus, supérieur à ces égos qui se perdent.

Je n'étais toujours pas en unité.

Et puis, mon Etre ou partie intérieure a accepté mon égo ou manifestation extérieure. Et mon Ego s'est abandonné aux instructions de mon Etre par le ressenti, ma boussole ( le corps, le Coeur..) Mon égo n'était plus seul et mon Etre était reconnu. Chacune de mes 2 parties n'essayaient plus de tirer la couverture à SOI… Chacune prenait Conscience qu'en Vérité, elle ne peut Vivre séparée l'une de l'autre. A ce jour, je mets toute ma puissance de manifestation ou d'extériorité au service de mon intériorité et c'est mon unité qui s'exprime au dehors. Ainsi, je me sens pleinement vivant et je vois que je ne suis pas séparé de l'autre. Pendant un temps, l'autre me montrait ce que je ne réussissais pas à voir seul en ce qui me concerne : le miroir était parfait. Aujourd'hui, l'autre n'est qu'une facette de ce que je suis.

Je me consacre à chaque Instant à ce que mes décisions, paroles, actes soient conformes à ce que je vis à l'intérieur. Que le dedans et le dehors ne forment plus qu'UN.

Coopération peut alors se mettre en place et c'est ce que je vous propose que l'on vive ensemble. Coopération est la même intention, à plusieurs. Il y a Enthousiasme dans cette nouvelle organisation et c'est juste pour tout le monde. Dans cette coopération, il y a contribution. Dans Coopération, je donne le maximum de ce que je suis sans rien retenir. Dans Coopération, ne subsiste que le meilleur de chacun. C'est l'état intérieur qui détermine que nous sommes dans Coopération, pas l'action… Dans Coopération, pas de résultat spécifique, juste le désir de l'Instant de partager ce qui se vit Dans Coopération, chacun peut mettre en oeuvre son véritable talent, naturellement. Pas de hiérarchie, pas un au-dessus des autres, Coopération n'est pas entre-aide, Coopération laisse la place entière à chaque singularité, dissout l'égo dans le Tout.

Coopérer, c'est véritablement VIVRE.


0 vue