Rechercher
  • Nicolas FRANCK

Prendre le risque d'Aimer et Compassion


Enfant, dans la cour de récréation, on EST et on court vers l'autre pour échanger, partager, vivre...la Joie de vivre est présente et vivante. Le désir nous permet d'aller les bras ouverts vers l'autre, le serrer fort et l'aimer, simplement.

Et puis, les premiers coups arrivent, les critiques fusent et la méchanceté naît. On regarde l'épée nous transpercée et on ne comprend, candide, ce qui nous arrive.

Cela se reproduit encore, et encore...

A l'adolescence, nous recherchons cet état d'âme vivant lorsque nous étions enfant, cette insouciance, et nous quêtons le Grand Amour, celui qui nous fait être vivant, libre, prêt à déplacer des montagnes. Et une nouvelle fois, celui-ci se stoppe ou s'estompe.

Le Coeur a la mémoire de toutes ces trahisons. Plus le temps passe et plus nous avons du mal à l'ouvrir. Les deuils, maladies, douleurs, le quotidien... viennent enfoncer ce clou qui fait si mal.

Alors, nous ne prenons plus le risque de le montrer, de peur de souffrir encore plus...

Mais notre Coeur a soif d'Amour et c'est cela qui nous met en deux; c'est de là que naît notre mal-être.

Il est réel d'écrire qu'il est nécessaire d'être courageux, d'avoir le désir de casser la coque pour aller contacter son Coeur et son "Essence ciel" car la peur rode.

Je peux à ce jour témoigner que le seul chemin pour aimer, aimer sincèrement, est de recontacter cette origine pure et la faire monter en intensité. C'est le chemin vers Soi.

On prend ainsi conscience que l'autre n'est pas différent de ce que je suis, même histoire, même chemin...

De là naît la compassion, l'Amour des souffrances de l'autre et cela, le et me transforme.

Je nous aime.

Nicolas FRANCK


42 vues