Actualités

    ce que nous sommes maintenant appelés à vivre

    March 29, 2020

    Une des choses les plus difficiles est de voir ou entendre, que ce soit voir notre vie intérieure comme voir notre monde extérieur.

    Je regarde sans juger ni blâmer ni même accepter, simplement je vois.

    Si je me vois violent et que j’accepte cette violence, celle-ci aura mon aval. La refuser en me faisant croire que « non, pas moi » aura le même effet. Si je m’y abandonne, même effet...

    Si je vois un arbre et que je le nomme, je ne suis déjà plus empli car je mets une distance entre l’arbre et moi. Si je m’attends à vivre quelque chose avec cet arbre, je ne suis déjà plus moi-même.
    Alors que si, en pleine attention je regarde cet arbre, celui-ci disparaîtra en tant qu’élément différent de moi.
    Il en va de même pour le monde extérieur, mon travail, les événements et tout ce qui vit à l’intérieur.

    Voilà le sens du Rien que je vis. Plus rien de séparé, de différent ni même d’existant en dehors ni en dedans 

    Une des choses les plus difficiles donc est de voir par soi-même.

    Je comprends mieux pourquoi cette phrase, quand j’avais 15 ans, m’avait autant interpellé: « ce n’est pas le chemin qui est difficile mais le difficile qui est le chemin » car c’est une attention à tout ce qui se vit

    On est tellement beaux!...

     Je viens d'exprimer être empli de rien et le processus qui me l’a permis.

    Pour être simple, je me suis Consacré depuis un certain nombre d’années avec ma femme à aller voir toutes mes zones d’ombre, mes résistances, mon illusion, mon ignorance ... sur la vie et la création.

    J’exprime être empli de rien. Je suis en réalité empli de rien de connu, autrement dit de rien de souffrant, de rien de l’ancien.

    Je peux à ce jour exprimé que j’aime la création, j’aime chaque petite particule vivante, chaque cellule, chaque toute petite partie qui compose le Tout.

    Je t’aime toi qui me lis, et je t’aime beaucoup plus que tu peux le croire. Je t’aime au-delà du mot je t’aime. Je t’aime entièrement, profondément, ABSOLUment. Et l’absolu ne ment plus..

    Je t’aime avec toutes tes parties, sombres et lumineuses; et je peux enfin t’aimer car j’ai appris à m’aimer entièrement.

    Ce que je quêtais depuis l’origine est arrivé. Le nouveau peut commencer

    Les souhaite venir sur une dimension primordiale de mon état de « rien ». J’ai insisté juste avant sur la notion d’aimer et de donner, très facile finalement.
    La fleur distille son parfum à qui veut bien la sentir. Mais l’histoire ne dit comment elle inter-agit avec les autres fleurs du pré.
    Et bien  je me sens comme cette fleur qui n’a plus besoin que l’on sente son parfum et qui a Conscience que son parfum est un subtil mélange de toutes les autres fleurs, au final. 
    Si j’invite des amis à dîner, on pourrait penser que le mieux est que je leurs raconte tout ce que j’ai à leurs dire.. alors que je me vis plutôt dans un état d’accueil, d’ouverture... près à tout entendre, tout recevoir et dans le moindre détail, de ce qu’ils vivent.
    Accueillir c’est ne plus rien avoir, ne plus rien posséder, ne plus être rien, c’est voir que je suis une fleur parmi tant d’autres. Je suis une partie du tout, certes qui a toute sa place en tant que fleur, mais une fleur. Alors oui, ma responsabilité est de diffuser mon parfum à pleine puissance mais sans les autres fleurs, qu’adviendrait-il du pré?..

    Please reload

    Agenda

    07/09/2017

    19H00 - 22H00

    Atelier de la connaissance

    Apprendre à Voir ou plus justement se rappeler que nous sommes Conscience est le premier pas vers la découverte de Soi, de son unité et de sa transcendance. 

    En Simplicité, nous exprimons notre expérience vécue, ceci afin de permettre à chacun de découvrir son flux de Vie sans borne et sans limite qui sommeille en nous...

    Nous sommes la VIE, à nous de la manifester pleinement!...

    Animé par Nicolas FRANCK

    Ouvert à tous

    prix : 25euros

    Please reload

    Posts récents

    June 13, 2017

    May 2, 2017

    Please reload